Accueil oeuvres Installations-performances vidéos biographie-expositions galerie actualités Publication contact

FR / ENG

Nasser Soumi

La construction du disque à Alep en septembre 2010.


Lors d’un voyage à Alep pour visiter mon frère et sa famille, j’ai contacté mon ami Issa Touma pour lui signaler mon arrivée. Issa m’a demandé si je pouvais rencontrer le Maire d’Alep et les responsables de « Madinatona » en présence de GTZ pour leur parler de mon projet « Mémoire d’Indigo ». N’ayant pas prévu de présenter mon travail pendant mon séjour, j’ai dû composer avec les quelques informations et photographies que j’avais mis en ligne.

J’ai ainsi présenté « Mémoire d’Indigo » que j’avais réalisé à Hyderabad en Inde en 2006, ainsi que d’autres projets et performances. Je leur ai ensuite raconté l’histoire d’Alep et de l’indigo. Les personnes présentes ont été séduites par le projet, et nous avons commencé à travailler immédiatement à sa réalisation à Alep.

J’ai voulu trouver le maximum d’artistes et de techniciens sur place. On m’a présenté le compositeur et musicien Fawas Baker qui a réalisé la musique du projet. A son tour Fawas a trouvé le constructeur, Mohammad el Saleh, qui a réalisé la structure sur laquelle se déroule la performance. Comme j’étais présent la plupart du temps lors de la construction de la scène, j’ai tissé des liens d’amitié avec le responsable de la réalisation ainsi qu’avec les personnes travaillant sur le chantier. J’ai partagé avec eux leur délicieux thé noir sucré qu’ils font bouillir sur feu de bois de chantier, rendant la théière noire. J’ai photographié les différentes étapes de la construction.